Un hôtel russe accepte le paiement en cryptomonnaie pour la Coupe du Monde 2018

Pour tous les amateurs de cryptomonnaie qui veulent voyager en Russie pour la Coupe du Monde de Football FIFA 2018, ceci est pour vous. Un hôtel, Apartments Malina dans la ville de Kaliningrad, a annoncé qu’il accueillera à bras ouverts tous les clients qui souhaitent payer pour leur hébergement en monnaie virtuelle.

Anna Subbotina, la directrice du Malina, a été citée par Buying Business Travel Russia en déclarant :

« Les cryptomonnaies jouissent maintenant d’un intérêt accru. Progressivement, ils seront utilisés comme moyen de paiement. Et nous avons décidé que les fans devraient pouvoir payer nos services avec l’aide de cette technologie innovante. Il se peut très bien que d’autres hôtels attendent notre exemple pour les prochains événements du Foot. »

Pour faciliter les paiements en devise digitale, Malina s’est associé au service de paiement en ligne russe Free-Kassa. Il donne aux détaillants la possibilité d’accepter des paiements en utilisant n’importe quelle monnaie électronique, des messages texte, des cartes bancaires et des virements télégraphiques. Il y a plus de 72 000 établissements de vente au détail qui utilisent la plateforme de Free-Kassa.

La Coupe du monde débutera en juin et se poursuivra jusqu’à la mi-juillet. Kaliningrad accueillera quatre des matches, les 16, 22, 25 et 28 juin. Il est possible, étant donné que Malina a maintenant brisé la glace, que les hôtels d’autres villes qui accueillent des jeux pourraient faire de même. En plus de Kaliningrad, les matchs auront lieu à Moscou, Saint-Pétersbourg, Nijni Novgorod, Samara, Sochi, Rostov-sur-le-Don, Volgograd et Saransk.

La Russie est actuellement en train d’établir des politiques concernant les monnaies virtuelles et les Offres Initiales de Pièces (ICO). Un premier projet de législation, intitulé « sur les actifs financiers numériques« , a été publié le mois dernier, mais a été rappelé par la suite, plusieurs organes législatifs ayant demandé des changements.

Le ministère du Développement économique, le ministère de la Justice, la Banque centrale de Russie et le ministère des Communications recueillent des données pour élaborer les politiques du pays en matière d’argent virtuel. La législation a été bien accueillie par la plupart des organismes gouvernementaux, à l’exception du ministère des Finances (MOF). Le MOF, contrairement aux autres organismes, veut maintenir une position ferme sur les devises digitales. Il a toutefois montré un certain soutien, en fournissant une définition de ce que sont les monnaies numériques. Elle définit juridiquement cette classe d’actifs comme des actifs financiers, et non comme une forme juridique de paiement.

Traduit librement de Coingeek

J’aime l’univers blockchain et je souhaite contribuer à l’information de la crypto-monnaie en France.